Une Histoire de famille

Notre Histoire

Pendant la 1ère guerre mondiale Fernand François, originaire de l’Aisne a été réfugié dans le sud de la France à Talairan. Quelques années plus tard, il s’y est marié avec Rose Talut, une fille du pays.

Et c’est ainsi que Fernand, coiffeur de son état, a ouvert un salon de coiffure dans sa commune.

De cette union est né Marcel qui dès lors fût considéré comme le futur héritier du salon. A cette fin, on lui a appris le métier. Mais Marcel dont les grands parents maternels étaient ouvriers agricoles, préférait les aider aux travaux de la vigne plutôt que de couper des cheveux.

Devant le peu d’intérêt de son unique fils pour la coiffure, et son engouement pour la terre, Fernand a commencé à investir dans l’achat de vignes pour l’encourager dans son travail et rester dans son village.

Puis est arrivée la 2nde guerre mondiale en 1942. Marcel a été réquisitionné pour le travail obligatoire en Allemagne. Pendant 2 ans il a été déporté en Autriche à Kaffenberg. Fin 1944 il est rentré en France par étape. A son retour, il a repris les quelques vignes que ses parents et grands parents maternels avaient achetées.

Après avoir fait la connaissance de Denise Jalade, originaire de « Françis », une ferme située sur la commune de St Gauderic, il se maria en 1949.

De cette union est née Marylise en 1951. Elle sera la seule enfant du couple. Pendant quelques années le couple a partagé son activité entre les travaux à la ferme et ceux de la vigne. Cette situation était trop contraignante, ils ont décidé de vendre la ferme et les terres appartenant à Denise pour investir sur Talairan. Leur investissement a consisté à l’acquisition d’une grande maison avec ses dépendances (remises, caves, parc, jardin et autres terres). Au fil des ans, avec le soutien de sa femme, Marcel a développé sont exploitation dont il assurait la vinification à la vente.

A l’âge adulte Marylise, marié avec Jean Louis Arthozoul, électricien, et désirant reprendre l’exploitation familiale, a décidé de rester au village pour continuer à œuvrer à la bonne conduite du vignoble au côté de ses parents.

En 1983, la naissance de Julie suivie en 1985 de la naissance de Laurie, ont comblé le couple. Les années ont passé et les filles ont grandi. A la retraite de Marcel, Jean Louis a cessé son activité d’électricien pour aider sa femme à la tenue de l’exploitation.

La crise viticole a commencé à s’intensifier et les revenus de la vigne à baisser. Au décès du grand-père et face à la crise viticole, un choix s’imposait : Qu’allait t-il advenir du vignoble ? Mais Marcel et sa femme avaient su tisser tout au long de leur vie, des racines si profondes, que l’appel de la vigne a été plus fort que l’appât du gain et c’est ainsi qu’au fil des générations, les femmes se sont investies dans le vin, pour créer … Le Domaine Le Temps Des Dames…

Une histoire de création

a
LE MERLOT

Création septembre 2005

Vin riche, onctueux, souple caractéristique du Merlot. Très bonne expression du fruit. Fait pour boire maintenant mais peut attendre quelques années.

a
L’ÉPICURIENNE

Création septembre 2011

Ce vin accompagnera agréablement la charcuterie, les viandes rouges, civets et le traditionnel friginat!

L’HORLOGE

Création septembre 2011

Ce vin accompagnera agréablement la charcuterie, tapas, la volaille, le fromage.

a
LE MACCABEU DE LOUIS

Création septembre 2012

Ce vin accompagnera agréablement les fruits de mer, les poissons, le fromage de chèvre, le fromage à pâte dure ou tout simplement l’apéritif.

LE CARIGNAN DE MARIUS

Création septembre 2016

Ce vin accompagnera agréablement vos plats en sauce, viandes grillés rouges.

a
LE CINSAULT DE JADE

Création septembre 2016

Ce vin accompagnera agréablement les grillades, salades, volailles, poissons grillés ou au four et l’apéritif.

M. MME ARTHOZOUL

Création septembre 2017

Ce vin accompagnera agréablement tous vos repas au quotidien.

a
ALARIC

Création septembre 2017

a